Qu'est-ce que le psychodrame individuel ?

 Si la technique originale du psychodrame fut inventée par Jacob Levy Moreno en 1921, il devint psychanalytique et individuel lors de son importation en France vers 1950 par Serge Lebovici.

 

Une séance de Psychodrame Psychanalytique Individuel (PPI) fait intervenir un meneur de jeu et des co-thérapeutes qui vont interpréter des scènes avec le patient. Plusieurs psychanalystes en ont, depuis l’adoption en France de cette technique, développé les fondements théoriques et le cadre méthodologique, mettant en lumière son efficacité pour vaincre les résistances rencontrées dans une cure traditionnelle.

L’utilisation de personnages fictifs intermédiaires permet d’alléger la relation duelle entre le patient et le thérapeute et de favoriser le jeu psychique. Par la création d’un monde imaginaire, d’un monde de roman, le jeu permet de figurer des représentations psychiques et des affects, tout en contenant les élans destructeurs qui pourraient y être associés et qui sont souvent à l’origine de la demande de traitement. L’enjeu pour le patient est la rencontre de sa propre réalité psychique et l’émergence de sa subjectivité.

 

Pour aller plus loin dans la découverte des bénéfices du Psychodrame Psychanalytique Individuel et des liens qui peuvent mener "du psychodrame individuel à la psychanalyse", nous vous suggérons de vous référer à l'ouvrage collectif "Jouer pour de vrai" rédigé sous la direction de Patrick Delaroche (2011), que vous pouvez trouver aux éditions ERES.